CONFÉRENCE DE PRESSE DU M5RFP : L’IMAM MAHMOUD DICKO SOLLICITE CHERIF MADANI HAIDARA À LA MARCHE DU MARDI 11 AOUT

0
134

Aujourd’hui dimanche 09 août à 16h30, s’est tenue la conférence de presse du M5RFP, au siège de la CMAS. Ce rendez-vous avec les hommes de médias était d’informer l’opinion du maintien de la marche du mardi 11 août prochain, contre le régime du Président Ibrhahim Boubacar KÉITA.

Le M5 RFP a tenu sa conférence de presse ce dimanche 09 août 2020, au siège de la CMAS, en présence des médias. Cette rencontre était un prélude à la marche du mardi prochain au boulevard de l’indépendance. L’objectif de cette nouvelle manifestation porte sur certaines revendications dont notamment la démission du Président Ibrahim Boubacar KÉITA et celle du premier ministre Boubou CISSÉ.
Cette nouvelle marche, en plus de Bamako, s’étend à toutes les régions ainsi qu’à la diaspora. Il faut dire ces manifestations à venir résultent de la rupture du dialogue entre le M5RFP et le régime actuel, en dépit des récentes recommandations de la CEDEAO, pour tenter de juguler cette crise sociopolitique. Rappelons qu’à cette conférence de presse, c’est l’autorité morale des contestataires au pouvoir d’IBK qui a lui-même tenu le discours face aux journalistes venus nombreux pour la circonstance.
Le fait majeur dénoté dans le discours de l’Imam DICKO est son appel publiquement lancé au guide des ançars, Chérif Ousmane Madani Haidara afin qu’il se joigne au mouvement car dit-il, ce n’est pas d’une question de personne dont il s’agit mais du Mali, pour sa dignité et son honneur. Pour l’Imam Mahmoud DICKO, l’heure est grave et le Mali a besoin de l’implication de tous. Cette sollicitude du guide de Banconi si elle est entendue contribuera à renforcer davantage un mouvement capable de rassembler à lui seul des dizaines de milliers de personnes. Parlant du Chérif de Nioro, l’autorité morale du M5 rassure qu’il est de cœur avec le mouvement contestataire.
Reste à savoir jusqu’où compte aller cette marche du mardi. En tout cas, pour les manifestants du M5, IBK a rompu tous les ponts du dialogue à travers son entêtement à maintenir son premier ministre Boubou CISSÉ à la primature en dépit des contestations dont il fait l’objet.
Dans son appel aux militants, Mahmoud DICKO a demandé que soit fermés les magasins à 12h et de se rassembler à partir de 14h sur la place de l’indépendance. En tout cas, ce mardi, tous les yeux seront tournés vers le Mali qui ajoutera, certes, quelques lignes à son histoire.
Karim COULIBALY/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici