CRISE POLITIQUE MALIENNE : PREMIER CONTACT ENTRE LA JUNTE AU POUVOIR ET LE M5RFP

0
102

Depuis son arrivée au pouvoir, à la suite de la démission du Président Ibrahim Boubacar KÉITA, la junte multiplie ses consultations avec les composantes du peuple malien. Aussi, elle est à son tout premier contact, depuis ce mercredi 26 août 2020 avec le M5RFP, qui se dit très satisfait de cette rencontre.

Depuis son arrivée aux affaires, la junte militaire multiplie ses rencontres avec les différentes
Composantes de la société civile à savoir les syndicats, les associations et également les partis politiques. Il faut noter que cette démarche des militaires s’inscrit dans une logique pour le CNSP d’être en phase avec son peuple en tâtant sa température réelle. Autrement, l’objectif visé par nos hommes en uniforme est de prendre en compte les aspirations légitimes des maliens afin d’en donner satisfaction.
Cependant, jusqu’à ce jour, aucune entrevue n’avait encore eu lieu entre la junte et le M5 RFP. Pourtant, la tenue de cette concertation, entre les deux parties, ne faisait l’ombre d’un doute quand on sait la force que représente le M5 RFP sur l’échiquier politique aujourd’hui. Évidemment, farouchement hostile au régime d’IBK, on peut aisément affirmer que le M5 est à l’origine des évènements actuels.
À entendre chacune des deux parties, les échanges ont été très fructueux. Présidée par le chef de la junte, le colonel Assimi GOITA, la rencontre a notamment porté sur les questions relatives aux services sociaux de base dont l’éducation, la santé ainsi que le format de base de la CEDEAO et le protocole. Fort de cet entretien, Choguel Kokala MAÏGA, porte-parole du M5, déclare que l’opposition que son mouvement incarne, offre au CNSP sa collaboration.
Aussi, pour ce dernier, le Mouvement du 5 juin et le CNSP représentent les acteurs majeurs dans cette crise politique.
Une autre rencontre entre les deux parties est prévue pour le samedi prochain.
Ce tout premier contact est sans doute le début d’une série de concertations entre ces deux forces car le CNSP est bien conscient que pour mener à bien sa mission, il devra collaborer avec le M5 qui regroupe une bonne partie de la population et disposant aujourd’hui d’une grande capacité de mobilisation.

Souleymane KONATÉ/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici