LIBERTÉ PROVISOIRE POUR LE GÉNÉRAL AMADOU HAYA SANOGO ET CO-ACCUSÉS

0
328

Ce mardi 28 janvier est un jour mémorable pour le général Amadou Haya SANOGO et ses codétenus. En effet, c’est aujourd’hui qu’avait été remis le délibéré de l’audience du mardi dernier. Ainsi a été prononcée, par la Chambre d’Accusation de la Cour d’Appel, la liberté provisoire pour l’ex-chef de la junte militaire, ainsi que ses codétenus.

Ce jour est une grande bénédiction pour Amadou Haya SANOGO, ses codétenus et surtout pour ses nombreux partisans ; après l’annonce de sa mise en liberté provisoire, par la chambre d’accusation de la cour d’appel.
Il faut noter que cette décision est une grande victoire pour l’ex- chef de la junte militaire qui avait pris d’assaut le palais de Koulouba en 2012 et chassé du pouvoir le général Amadou Toumani TOURÉ. Assigné en résidence surveillée à Sélingué, dans le sud du pays et précisément dans la région de Sikasso. L’homme dont –il s’agit, avait, lui et ses nombreux partisans, plaidé en faveur de sa mise en liberté provisoire sans jamais l’obtenir.
Formellement inculpé dans l’affaire des tueries et disparitions de bérets rouges, après que ces derniers aient intenté un contre coup d’État à l’encontre de la junte au pouvoir à l’époque, le général putschiste a passé sept ans de détention.
Si Amadou Haya SANOGO et codétenus ont remporté une première victoire judiciaire, il faut cependant noter que cette décision de la justice ne met pas pour autant fin à ce long feuilleton politico-judiciaire. De toute évidence, reste à attendre la réaction des détracteurs de l’homme, bénéficiant, à partir d’aujourd’hui d’une liberté provisoire. Affaire à suivre !
Souleymane DIALLO/Duniya kibaru.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici